Lettre d’information : été 2013

Chers amis,

Comme je m’y étais engagé je vous donne quelques nouvelles des activités de Mémoires méditerranéennes au cours du premier semestre de cette année.

Dons d’ouvrages

La redirection des doubles des ouvrages entrés par dons dans les fonds de la médiathèque de la MMSH s’est organisée grâce aux contacts des membres de Mémoires méditerranéennes : 70 cartons représentants quelques 3500 titres auxquels s’ajoutent 300 ouvrages apportés par Larbi Talha (GREQAM – Université d’Aix-Marseille) sont en instance de départ pour la Bibliothèque de l’Université de Tlemcen.

Diffusion de l’ouvrage sur « Le temps de la coopération »

 Sorti en décembre dernier chez Karthala, l’ouvrage sur Le temps de la coopération. Sciences sociales et décolonisation au Maghreb met un point final à un projet dans lequel Mémoires méditerranéennes s’est beaucoup impliqué durant les années précédentes. Au croisement de l’histoire orale et de l’histoire intellectuelle, ce livre (accompagné d’un DVD) a été bien accueilli par le public spécialisé ainsi que par tous ceux qui avaient donné leur témoignage. Il a été également bien reçu par la presse algérienne à l’occasion de plusieurs conférences données au mois de mai pour le présenter à Alger, Tlemcen et Oran

Musée d’histoire de la France et de l’Algérie (MHFA) à Montpellier

A travers Jean-Robert Henry et d’autres membres de l’association, Mémoires méditerranéennes s’est impliqué depuis un an dans la reconversion du projet de musée de Montpellier dédié à l’A1gérie. A la demande de la conservatrice, ils contribuent à réorienter ce projet muséographique destiné initialement à célébrer l’histoire de la France en Algérie vers une histoire des relations entre les deux pays. Dans le même esprit que l’exposition « L’Algérie et la France : destins et imaginaires croisés », réalisée en 2003 par Mémoires Méditerranéennes et les ANOM pour la Direction des Archives de France, il s’agit de proposer aux visiteurs du musée un parcours historique s’adressant aux porteurs des différentes mémoires associées à cette histoire. En vue de préfigurer ce projet, l’exposition de 2003 a été rénovée et présentée à Montpellier en octobre 2012, dans le cadre du Festival Cinemed centré sur l’Algérie. Mémoires méditerranéennes a aussi favorisé la collaboration entre le Musée de Montpellier et la Médiathèque de la MMSH, qui est prête à mettre ses ressources documentaires à la disposition des expositions organisées par le musée.

Les membres de Mémoires méditerranéennes impliqués sont principalement : Sébastien Denis, Didier Guignard, Jean-Robert Henry (président du Conseil scientifique du MHFA), Ahmed Mahiou, Georges Morin, Abderrahmane Moussaoui, Paul Pandolfi, François Pouillon.

Don d’archives

Gérard Khoury possède des archives sonores importantes : des interviews de Georges Duby et Maxime Rodinson (pour lequel il a aussi 7 h. de rush pour un documentaire qui n’a jamais vu le jour), il a également des interviews de Gabriel Dussurget, fondateur du Festival d’Art lyrique d’Aix, des archives sur un colloque concernant la Revue l’Arc, des entretiens avec Jean Gaulmier sur l’histoire de la Syrie au 20e siècle, un entretien filmé avec Manuel de Diéguez (avec une partie de comparaison sur les 3 monothéisme)…

Il conserve aussi des albums photos des journées qu’il a organisées à la MMSH, une collection de peintures de François de Marliave qui pourraient être numérisées, des reproductions des dessins d’Urbain de Valsère, et toute la partie « de travail » de sa bibliothèque.

Ce sont toutes ces collections, originaux ou copies, dont il envisage de faire bénéficier des dépôts publics, témoignant là de sa complète adhésion aux objectifs de notre association qui devra ensuite s’employer à la mise en valeur de tels dons.

Photographies de Paul Chatinières

La prochaine réédition au Maroc par l’éditeur La Croisée des chemins du livre initialement paru en 1919 de Paul Chatinières Dans le Grand Atlas marocain, Extraits du carnet de route d’un médecin d’assistance médicale indigène, a été l’occasion d’entrer en contact avec la petite fille de ce médecin mort en 1928 à Taroudant en soignant une épidémie de typhus. Celle-ci conserve des centaines de plaques photographiques prises par son grand-père et représentant le sud marocain entre 1912 et 1916 ; souhaitant rendre ces images accessibles elle envisage de recourir aux services spécialisés de la MMSH pour les numériser et en assurer une large diffusion.

Beaucoup de ces photos n’étant plus légendées il y aura un travail de documentation à réaliser qui pourra mobiliser les compétences des membres de notre association.

Mémoires méditerranéennes sur Internet

Suite à l’idée lancée lors de la dernière assemblée générale de doter l’association d’un site web et grâce aux compétences et à l’investissement de François Siino et Olivier Dubois nous avons pu faire avancer ce projet que vous pouvez déjà découvrir à l’adresse http://memoirmed.hypotheses.org/

L’hébergement de ce site par la plateforme Hypothèses, développée pour le CNRS, l’EHESS et des universités, ne coûte rien à Mémoires méditerranéennes sinon la peine de ceux qui contribueront à l’enrichir. Pour le moment ses contenus ne sont pas encore très développés mais tous les membres peuvent y apporter quelque chose. L’objectif est d’offrir sur Internet la vision la plus complète possible des activités de Mémoires méditerranéennes quand, aujourd’hui, qu’on l’apprécie ou non, ne pas être sur le web revient à ne pas avoir d’existence…

Voilà donc un point sur l’actualité de Mémoires méditerranéennes, il ne me reste qu’à vous souhaiter un très bon été en attendant de nous retrouver à l’Assemblée générale de la fin de l’année.

François Larbre

Président de Mémoires méditerranéennes


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.