Archives mensuelles : octobre 2015

Numérisation des archives Serge Parisot

Numérisation des archives du colonel Parisot

Madame Marie-Christine Parisot, fille du colonel Serge Parisot (voir fiche biographique), soucieuse du devenir des archives de son père, a contacté Mémoires méditerranéennes en 2013 par l’intermédiaire de Jean-François Clément.
Les documents rédigés et conservés par le colonel Parisot concernent principalement la présence militaire française en Afrique du nord et en Méditerranée de 1932 à 1962 et associent mémoires, revues de presse, photographies, dossiers documentaire, relatifs aux événements auxquels il a participé, de la fin de la pacification du sud-marocain à l’Algérie française. Emanant d’un officier de renseignement ces sources originales éclairent de façon inédite le débarquement américain de 1942 à Kenitra ou l’interception de l’avion des chefs du FLN en 1956 par exemple.
Lors de deux déplacements à Paris Olivier Dubois et François Larbre ont vu la nécessité de préserver l’intégralité et l’homogénéité de ce fonds de quelques 5000 pages mais ont aussi été sensibles à son intérêt pour l’histoire du Maghreb moderne.
La destination naturelle de cet ensemble original était évidemment le Service historique de la défense à Vincennes, mais il a paru possible, sans démembrer ce fonds, de procéder à une numérisation préalable à ce dépôt au profit de la Médiathèque de la MMSH et de son service e-médiathèque dans la mesure où les documents recelés constituent des sources exploitables pour les chercheurs de la MMSH.
Cette numérisation a été effectuée au 1er semestre 2015 par Mémoires méditerranéennes avec les moyens de la Médiathèque. Le fonds Parisot sera bientôt accessible sur e-médiathèque.

Fiche biographique du colonel Serge Parisot

– 1909 – Naissance en décembre dans une famille lorraine de soldats.
– 1914-1918 – Enfance à Bar sur Aube.
– 1921-1926 – Lycéen à Paris, pratique le scoutisme.
– 1927-1929 – Elève à l’Ecole Militaire de Saint-Cyr.
– 1929-1932 – Sous-Lieutenant au 24° Chasseurs Alpins à Villefranche sur Mer ; initiation à la montagne en Dauphiné (ski, glacier). Volontaire pour les Théâtres d’opérations extérieurs :
– 1932-1935 – Lieutenant Chef de Section en opérations (Légion Etrangère) Haut-Atlas marocain
– Septembre 1932 – Catastrophe de Turenne en Algérie.
– 1ère ascension hivernale du djebel el Ayachi 3750 m.
– 1935-1939 – Professeur de Géographie à Saint-Cyr.
– 1939 – Capitaine commandant une compagnie aux 13° et 53° Chasseurs Alpins.
– « Drôle de guerre » devant la ligne Maginot (Alsace-Lorraine, Palatinat).
– 1940 – Campagne de Norvège – Campagne de France (Normandie) – Prisonnier, Evadé. A l’armistice : Commandant du Canton Militaire Hautes Pyrénées : Administration, ravitaillement, récolte.
– 1940 (fin) – Délégation française d’armistice à Turin.

– 1941 – Services Spéciaux clandestins pour neutraliser les commissions de contrôle ennemies au Maroc.
– 1942 – Complote pour le débarquement américain du 8 novembre.
– 1943 – Campagne de Tunisie : intoxication du Commandement ennemi par agents doubles.
– Débarquement en Sicile : recrutement d’agents doubles.
– Chef de Bataillon commandant le contre-espionnage offensif français de la 1ère DFL en Italie.
– 1944 – Récupération en Albanie des Alsaciens et Lorrains déserteurs de la Wehrmacht.
– Enrôlement d’un important ministre fasciste (Bottai) dans la Légion.
– Arrestation du chef de la Milice française, Darnand, et récupération de son trésor.
-1948-1950 – Lieutenant-Colonel Attaché Militaire et de l’Air en Roumanie, y échappe à un attentat, est expulsé par le régime.
– 1953 – Auditeur au Collège de Défense de l’OTAN.
– 1954 – Commandant du 22° Chasseurs Alpins à Nice, l’emmène en Kabylie.
– 1955 (septembre) – 1956 (avril) – Au Maroc oriental.
– 1956-1958 – Colonel chef du Service de Renseignements Opérationnels Algérie-Sahara. Obtient l’interception aérienne des chefs de l’insurrection algérienne (Ben Bella). Deux raids A/R au Sahara
– 1958 (septembre) – Chef de Corps du 94° Régiment d’Infanterie dans l’Aurès et Commandant du Secteur de Khenchela, avec pouvoirs de sous-préfecture.
– 1960 – Chargé à Stuttgart de la liaison avec la Bundeswehr du Sud.
– 1962 (avril) – Arrêté et jugé pour complot contre la sûreté de l’Etat ; condamné à 8 ans de détention (défendu par 1e Général Weygand).
– 1965 (juillet) Amnistié.

Vie civile:
– 1965 – Journaliste à Rome à la dernière session du Concile.
– 1966 – Enquêteur en Inde pour le Secours Catholique.
– Voyage en Afrique Equatoriale pour la Revue Française.
– Géographe des Editions ATLAS.
– Cours de Géographie pour les candidats à l’Ecole de Guerre jusqu’en 1989.
– Secrétaire archiviste de sa Promotion de Saint-Cyr
– Membre de la Commission Française d’Histoire Militaire.
– Commandeur de la Légion d’Honneur et Légionnaire de 1ère classe d’Honneur.

*** Continuer la lecture